Cet article date de plus d'onze ans.

Peillon donne le coup d'envoi de la concertation sur l'éducation

Après avoir lancé plusieurs annonces sur des pistes de réforme du système scolaire, le ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon a officiellement donné, jeudi à la Sorbonne, le coup d'envoi de la concertation sur l'éducation.
Article rédigé par Francetv 2012
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Vincent Peillon a donné le coup d'envoi de la concertation sur l'éducation. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Après avoir lancé plusieurs annonces sur des pistes de réforme du système scolaire, le ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon a officiellement donné, jeudi à la Sorbonne, le coup d'envoi de la concertation sur l'éducation.

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a officiellement donné jeudi le coup d'envoi de la concertation sur l'éducation, dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne. Cette concertation, "totalement inédite" selon M. Peillon, servira de base à un projet de loi d'orientation et de programmation prévue pour l'automne. La concertation était une promesse de campagne de François Hollande. Y participeront les syndicats d'enseignants, les fédérations de parents d'élèves, les chercheurs, etc.

Un rapport "Refondons l'école" présenté début octobre

Un comité de pilotage a été mis sur pied avec quatre personnalités : Nathalie Mons, spécialiste des politiques publiques d'éducation, Christian Forestier, ancien recteur, Marie-Françoise Colombani, éditorialiste au magazine Elle, et François Bonneau, vice-président délégué de l'Association des régions de France (ARF), où il préside la commission éducation. Ce comité doit présenter début octobre le rapport "Refondons l'école".

Quatre groupes de travail traiteront de plusieurs thèmes : "la réussite scolaire pour tous", "les élèves au coeur de la refondation", "un système éducatif juste et efficace" et "des personnels formés et reconnus". A l'intérieur de chaque groupe seront abordées plusieurs thématiques, comme la priorité donnée à l'école primaire, la redéfinition du socle commun, la prévention du décrochage scolaire, les rythmes scolaires, la formation des enseignants, l'évaluation des élèves...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.