Cet article date de plus de huit ans.

Patrick Mennucci sera le candidat PS à la mairie de Marseille

La primaire PS a livré son verdict :Patrick Mennucci (57,16%) a été préféré à Samia Ghali (42,84%) pour conduire la liste socialiste aux municipales de l'an prochain. C'est donc à lui que reviendra la lourde charge de tenter de battre l'inamovible Jean-Claude Gaudin, maire depuis 1995 - pas encore officiellement candidat.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Un score serré, mais incontestable. Les chiffres officiels sont arrivés tard dans la soirée - il a fallu se contenter d'un "les scores sont serrés mais suffisamment nets", selon le secrétaire national aux fédérations PS, Alain Fontanel.

Peu avant minuit, les résultats officiels ont été publiés : Patrick Mennucci l'emporte largement, avec 13.399 voix, soit 57,16%, face à Samia Ghali, 10.044 voix soit 42,84%. 3.355 voix d'écart, donc. Les jeux sont faits. C'est donc Patrick Mennucci qui conduira la liste socialiste aux municipales de l'an prochain, à Marseille.

Bonne perdante, Samia Ghali, la surprise du premier tour ? Lors d'une déclaration devant ses partisans, depuis le restaurant du Vieux-Port, elle s'en est prise à François Hollande et Jean-Marc Ayrault  - "nous sommes avant tout des Marseillais, pas des sous-Marseillais. nous réclamons ici à Marseille l'aide qu'il n'a jamais apportée, oui le comité interministériel n'a pas porté ses fruits" .

Après ces propos quelque peu surréalistes, elle devait se rendre à la fédération, et y retrouver le grand gagnant de la soirée.

"Je n'ai battu personne ce soir" , a expliqué Patrick Mennucci depuis sa mairie de secteur. "Je n'ai pas d'adversaire au PS. Je n'ai que des amis. Mon souhait est de nous rassembler et de rassembler les Marseillais pour offrir un nouveau destin à Marseille."

Face à Jean-Claude Gaudin

Patrick Mennucci devrait, selon toute vraisemblance, se retrouver opposé à l'UMP Jean-Claude Gaudin, maire depuis 1995 mais pas encore officiellement candidat - ce qui ne saurait être qu'une question de jours... Le même Gaudin boit du petit lait ce dimanche soir, se disant "consterné par le triste spectacle que les deux candidats socialistes ont imposé aux Marseillais, et dont ils ne sortent pas grandis, ni l'un ni l'autre."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.