Biodiversité : Nicolas Hulot dévoile son plan

En France, la faune et la flore sont en danger : près d'une espèce sur trois pourrait disparaître. C'est aujourd'hui, mercredi 4 juillet, que Nicolas Hulot présente son plan de sauvetage de la biodiversité. France 3 vous dévoile les principales mesures annoncées.

Voir la vidéo
FRANCE 3

D'ici à quatre ans, Nicolas Hulot veut créer ou étendre 20 réserves nationales, comme le parc national des forêts de Champagne et de Bourgogne. Il sera le 11e parc national français l'an prochain : 241 000 hectares aux confins de la Côte-d'Or et de la Haute-Marne. Un exemple d'écosystème à préserver. "80% de toute la forêt qui nous entoure était présente au moment de la Révolution française. Ça, ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu'on a des insectes, des fleurs, des paysages qui n'ont pas été bouleversés par le défrichement. Et ça, c'est absolument unique en France aujourd'hui", explique Hervé Parmentier, directeur du futur parc.

L'équivalent de six fois la surface de Paris perdu chaque année

Préserver la biodiversité devrait aussi passer par le retour des haies ou des mares. Soixante ans après la politique de remembrement qui agrandissait les parcelles pour une agriculture intensive, l'État fait machine arrière. 150 millions d'euros en trois ans devraient permettre aux agriculteurs de protéger la faune et limiter les inondations. Dans le même esprit, pour lutter contre le béton qui grignote la terre, chaque surface rendue artificielle devra être compensée par un espace rendu à la nature. Car chaque année, nous perdons l'équivalent de six fois la surface de Paris.

Nicolas Hulot, le 2 juillet 2018, à son ministère, à Paris.
Nicolas Hulot, le 2 juillet 2018, à son ministère, à Paris. (ARNAUD DUMONTIER / MAXPPP)