Mort de Valéry Giscard d'Estaing : le président qui bouscule les codes

La communication de Valéry Giscard d'Estaing a marqué sa présidence, jusqu'à sa dernière apparition avec son fameux "au revoir" de mai 1981.

France 3

Giscard footballeur, tennisman, baigneur ou encore joueur d'accordéon. Valéry Giscard d'Estaing au pouvoir dépoussière l'image de l'homme politique français, bien aidé par l'arrivée de la télévision dans les foyers. Juin 1963, VGE ministre est en campagne présidentielle : il frappe le ballon et s'affiche torse-nu. Il se montre jeune et moderne à l'image du président Kennedy. 


Un goût pour la mise en scène




Pour sa campagne présidentielle de 1974, Valéry Giscard d'Estaing embauche un communiquant et impose un slogan : Giscard à la barre. Une fois élu, VGE invite pour son premier Noël trois éboueurs à partager un petit-déjeuner, et autorise une caméra à recueillir leur réaction. Pour Éric Roussel, l'un des biographes de Valéry Giscard d'Estaing, il est l'un des précurseurs en matière de communication politique : "il avait cette idée pédagogique d'expliquer aux Français le sens de l'action politique".  

Le JT
Les autres sujets du JT
Valéry Giscard d\'Estaing lors de vacances à Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes). Sa stratégie de communication l\'a conduit à utiliser son image privée pour gagner le cœur des Français.
Valéry Giscard d'Estaing lors de vacances à Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes). Sa stratégie de communication l'a conduit à utiliser son image privée pour gagner le cœur des Français. (RALPH GATTI / AFP)