Cet article date de plus de dix ans.

L’UMP s’apprête lancer une campagne d’affichage contre le "marchandage" PS-EELV sur le nucléaire

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a annoncé mercredi, lors du point-presse hebdomadaire du parti, le lancement d’une campagne d’affichage et de tracts prévu lundi prochain pour dénoncer le "marchandage" PS-EELV sur le nucléaire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-François Copé (AFP)

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a annoncé mercredi, lors du point-presse hebdomadaire du parti, le lancement d'une campagne d'affichage et de tracts prévu lundi prochain pour dénoncer le "marchandage" PS-EELV sur le nucléaire.

Alors qu'Europe Ecologie - Les Verts (EELV) est dans la tourmente, l'UMP tente d'enfoncer le clou un peu plus. Le parti présidentiel va lancer lundi prochain une campagne d'affichage contre le "marchandage" entre le PS et Europe Ecologie-Les Verts sur le nucléaire, a annoncé le même jour son secrétaire général, Jean-François Copé.

"Parmi les sujets sur lesquels nous ne lâcherons pas nos adversaires socialistes, il y a la question du nucléaire", a-t-il déclaré.

Prochaine étape : le vote des étrangers aux élections locales

Le parti majoritaire a fait tirer "plusieurs millions de tracts" et "un peu plus de cinq millions d'affiches", a-t-on précisé de source UMP.

L'UMP attend la visite de Nicolas Sarkozy à la centrale de Tricastin (Drôme), vendredi, pour démarrer ensuite sa campagne sur les marchés, dans les gares et transports en commun ainsi qu'à la sortie des sites nucléaires.

Ce tract représente une carte de France avec les différentes centrales nucléaires, barrée d'un "400 000 emplois menacés" et surmontée d'un "Marchandage PS-Verts sur le nucléaire : le gigantesque plan social du PS".

Sur les affiches, on peut également lire "400 000 emplois menacés" et "+50 % sur votre facture d'électricité".

Dans sa campagne anti-PS, l'UMP est déjà dans le coup d'après, avec la préparation d'affiches et de tracts contre le vote des étrangers non communautaires aux élections locales, a-t-on appris de source UMP.

Elle sera lancée au moment du vote au Sénat, début décembre, d'une proposition de loi PS en ce sens.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.