Cet article date de plus de six ans.

Les Républicains menacés par le FN

Certains responsables LR craignent un éclatement de leur parti au profit du Front national après le choc de la prochaine présidentielle.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le siège du parti Les Républicains à Paris © MaxPPP)

La recomposition du paysage politique, il n’y a pas qu’à gauche qu’on y pense et à droite ça fait frémir certains. Notamment l’un des cadres dirigeants des Républicains. Ce député craint carrément l’implosion de son parti en cas de défaite en 2017 et la fuite d’une bonne partie de ses électeurs au FN.

Son hypothèse c’est un second tour PS/FN avec une victoire du candidat socialiste mais sans le score faramineux de Jacques Chirac en 2002 parce que les électeurs de droite s’éparpilleront entre abstention, vote PS et vote FN. "Et chez nous - craint ce haut responsable Les Républicains -  certains appelleront au rassemblement des droites ."

C’est exactement ce qu’espère la direction du FN. "Le bloc qui a vocation à imploser , explique un dirigeant frontiste, c’est la droite. " Son espoir c’est de récupérer les souverainistes et les conservateurs du parti Les Républicains et surtout leurs électeurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.