Cet article date de plus d'onze ans.

Le porte-parole de l'UMP a comparé jeudi les régionales au match de football Real Madrid / Olympique lyonnais

A trois jours du scrutin, tout est pour motiver les équipes d'autant que la carte de France s'annonce à fort dominante rose au lendemain du scrutin.Pour M. Lefebvre, interrogé sur France 2, rien n'est joué. La preuve ? La qualification de l'OL mercredi soir en Ligue des champions... contre toute attente.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP. (AFP/STEPHANE DE SAKUTIN)

A trois jours du scrutin, tout est pour motiver les équipes d'autant que la carte de France s'annonce à fort dominante rose au lendemain du scrutin.

Pour M. Lefebvre, interrogé sur France 2, rien n'est joué. La preuve ? La qualification de l'OL mercredi soir en Ligue des champions... contre toute attente.

"Attendons que le vote ait lieu. J'ai regardé la fin du match hier entre le Real Madrid et Lyon. Le Real Madrid avait expliqué que (c'était) lui qui allait gagner et à la fin il était ridicule", a déclaré Frédéric Lefebvre sur France 2. "Le Parti socialiste, pour l'instant a fait à peu près le même chemin".

Comparant les sondeurs aux "observateurs qui disaient que (c'était) le Real Madrid qui devait gagner contre Lyon, le porte-parole de l'UMP a conseillé au PS la modestie.

"Le Parti socialiste ferait bien de faire preuve d'un peu d'humilité et d'attendre que les Français votent", a-t-il ajouté.

Coup de sifflet final et résultats définitifs le 21 mars prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.