Cet article date de plus de neuf ans.

Le gouvernement prêt à renoncer à l'augmentation de la taxe de séjour

Sa suppression fera l'objet d'un amendement lors de l'examen du projet de loi de finances rectificative au Sénat, affirme "Le Journal du dimanche".

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un hôtel à Thionville (Moselle), le 30 juin 2014. (  MAXPPP)

L'augmentation de la taxe de séjour bientôt enterrée. Selon les informations du Journal de dimanche, qui ne cite pas ses sources, "sa suppression pure et simple fera l'objet d'un amendement lors de l'examen de la loi de finances rectificative au Sénat", prévu cette semaine.

Le JDD publie cette information alors même que le Premier ministre, Manuel Valls, avait jugé samedi, sur RTL, que la hausse de la taxe de séjour votée par l'Assemblée nationale était "beaucoup trop importante". La hausse avait aussi été critiquée par les ministres Laurent Fabius et Arnaud Montebourg.

Au grand dam des professionnels de l'hôtellerie, un amendement socialiste voté mercredi soir à l'Assemblée nationale a rendu possible un quintuplement de la taxe de séjour dans les communes pour les hôtels. "Elle pouvait grimper à 5 euros pour les hôtels 3 étoiles et à 8 euros pour les 4 et 5 étoiles", précise Le JDD.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.