Cet article date de plus de huit ans.

Le diesel (aussi) n’avait jamais été aussi cher

Après les essences sans plomb, le carburant le plus consommé en France a battu à son tour son précédent record de prix. Le nouveau plus haut, en moyenne à 1,4584 euro du litre, dépasse le niveau de 2008.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

La hausse continue sur
toutes les pompes. Le litre de gazole se vendait en moyennes 1,4584 euro la
semaine dernière, selon les chiffres du ministère de du Développement durable.
Le précédent sommet, en mai 2008, atteignait 1,4541 euro. L’essence continue à
battre record sur record : le litre de super sans plomb 95 a bondi à
1,6451 euro et celui de sans plomb 98 à 1,6883 euro.

Le diesel représente 80ù
des ventes de carburant en France, loin devant le SP 95 (15%) et le SP 98 (5%).

Le brut pourtant loin de
son record

Cette hausse amorcée à
la fin de l’année dernière est liée aux tensions géopolitiques au Moyen-Orient,
notamment avec l’Iran. Mais le baril vaut environ 125 dollars, loin de son
record de juillet 2008 (147,5 dollars). La facture gonfle avec la conversion en
euros.

La monnaie européenne
est plus basse maintenant qu’en 2008 par rapport au billet vert, et cela
amplifie la hausse : il faut payer bien plus cher en euros pour acheter un
baril pourtant moins cher en dollars.

Un sujet de campagne

A la fois très visible
en non dénué d’impacts sur l’économie, cet alourdissement de notre facture
énergétique provoque des réactions des candidats à la présidentielle. François Hollande s'est ainsi
engagé à bloquer temporairement les prix de l'essence, puis à établir une TIPP
flottante. Nicolas Sarkozy s’y oppose.

Les deux principaux
candidats ne sont pas les seuls à s’emparer du sujet. Le Front de Gauche
propose de nationaliser Total.
Marine Le Pen promet de baisser les taxes à hauteur de 20 centimes d'euro par
litre. François Bayrou suggère de renforcer la concurrence entre raffineurs.

Mais aucun de ces
candidats n’a formulé de proposition précise sur le prix du brut ou la parité
euro/dollar.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.