Cet article date de plus de neuf ans.

Le Conseil d'Etat annule la mesure de blocage des prix du gaz

Le prix du gaz échauffe les esprits. Le Conseil d'Etat a annulé l’arrêté du gel des prix décidé par le précédent gouvernement. François Fillon défend son action, mais François Chérèque parle lui d'une mesure qui était électoraliste.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La revue de presse matinale des radios (FTV)

Le prix du gaz échauffe les esprits. Le Conseil d'Etat a annulé l'arrêté du gel des prix décidé par le précédent gouvernement. François Fillon défend son action, mais François Chérèque parle lui d'une mesure qui était électoraliste.

François Fillon est sur le grill. Le blocage du prix du gaz qu'il avait décidé est illégal, et, selon ses détracteurs, il le savait. Il est donc accusé d'avoir pris une mesure électoraliste. Faux selon lui. C'est juste un problème de calendrier "que je conteste".

François Chérèque pour la CFDT accuse le gouvernement qui selon lui savait bien que la mesure était illégale

Michel Sapin, le ministre du Budget, ne dit pas autre chose. "On gère l'héritage". Il élargit également le débat en annonçant une nouvelle tarification du gaz à l'automne.

Jean-François Copé estime qu'il s'agit juste d'une lecture juridique, une lecture que la droite ne partage pas. Il demande au gouvernement d'en tenir compte

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.