Cet article date de plus de neuf ans.

La Territoriale fait augmenter le nombre de fonctionnaires

Après une baisse en 2011, les embauches dans la fonction publique ont globalement repris en 2012, première année du quinquennat de François Hollande. Mais plus que l'Etat qui a supprimé des dizaines de milliers de postes, ce sont les collectivités territoriales qui se sont montrées particulièrement gourmandes.
Article rédigé par Lorélie Carrive
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (PackShot Fotolia.com)

Près de 5,5 millions de
personnes travaillaient dans la fonction publique au 31 janvier 2012. Cela représente une hausse de 0,3% selon les données de
l'Insee, 15.000 emplois en plus essentiellement dans les collectivités
territoriales. Car l'Etat lui a fait des efforts. Meilleur élève de la
classe, il a supprimé 25. 000 postes. Ce sont les ministères qui se serrent le
plus la ceinture.

31.000 emplois de plus dans les collectivités locales

Mais si le nombre de
fonctionnaires repart à la hausse, c'est parce que les collectivités territoriales
ont continué à embaucher. 31.000 personnes en plus sur 2012, une hausse de 1,7%
alors que les chiffres étaient à peu près stables en 2011. Davantage de
fonctionnaires dans les intercommunalités, ce qui peut s'expliquer par les
transferts de compétences, aux communautés de communes, communauté
d'agglomérations. Mais les effectifs augmentent aussi dans les mairies.

7500 fonctionnaires de plus dans les hôpitaux

Mauvais élève
également, mais dans des proportions moindres, la fonction publique hospitalière, 7.500 fonctionnaires de plus. Le
problème c'est que François Hollande compte sur ces économies-là, pour
maintenir les créations de poste dans les secteurs jugés prioritaires:
éducation, justice, police.. 

A la fin de la
première année du quinquennat de François Hollande, un salarié sur cinq travaillait donc pour la fonction publique.  

Enfin dans cette note sur l'emploi publique, l'Insee précise également que  32,4% des agents appartiennent à la catégorie A, 19,4% à la catégorie B et 46,6% à la catégorie C, qui est la moins bien payée. Une catégorie qui espère un geste en matière de point d'indice.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.