Cet article date de plus de quatre ans.

Élisabeth Borne : les doutes des associations de défense de l'environnement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Élisabeth Borne : les doutes des associations de défense de l'environnement
Élisabeth Borne : les doutes des associations de défense de l'environnement Élisabeth Borne : les doutes des associations de défense de l'environnement (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Les associations de défense de l'environnement voient d'un mauvais œil la nomination d'Élisabeth Borne à la tête du ministère de l'Écologie.

Après sa nomination à la tête du ministère de l'Écologie mercredi 17 juillet, Élisabeth Borne s'est rendue au Sénat. Déjà au Transports, elle étoffe son portefeuille, sans être pour autant ministre d'État. "Ça signifie que l'écologie est symboliquement rétrogradée dans le dispositif gouvernemental", estime la députée Delphine Batho. Polytechnicienne, préfète, à 58 ans, Élisabeth Borne a longtemps travaillé dans les ministères marqués à gauche, notamment en temps que directrice de cabinet de Ségolène Royal en 2014.

Le budget de son ministère discuté dans les prochains jours

Elle a également été présidente de la RATP, alors ses partisans la décrivent comme une femme déterminée, sachant mener à bout des dossiers difficiles. Mais les associations de défense de l'environnement ne sont pas convaincues qu'elle est suffisamment soutenue par l'exécutif. Élisabeth Borne va devoir batailler dans les prochains jours sur le budget allouer à son nouveau ministère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.