Affaire de Rugy : Édouard Philippe lui renouvelle sa confiance

En visite aux Deux-Sèvres jeudi 11 juillet, François de Rugy a été convoqué d'urgence par le Premier ministre Édouard Philippe. Une convocation pour réaffirmer son soutien à son ministre de la Transition écologique. En direct de l'hôtel de Matignon (Paris), Hélène Hug fait le point.

france 2

Dans l’œil du cyclone depuis mercredi 10 juillet suite aux révélations de Mediapart concernant des dîners fastueux et travaux de rénovation onéreux, François de Rugy voit son poste menacé. Convoqué d'urgence par le Premier ministre Édouard Philippe jeudi 11 juillet, ce dernier lui a renouvelé sa confiance."Démissionner François de Rugy c'eut été accréditer la rengaine du 'Tous pourris'. Le Premier ministre a décidé de maintenir François de Rugy parce qu'il pense qu'il n'a pas enfreint les règles, ensuite parce qu'il ne veut pas hurler avec les loups. Enfin et surtout, parce qu'il ne veut pas ouvrir la porte à la surenchère.", détaille Hélène Hug depuis Matignon (Paris).

"Tout le monde se serait mis à vouloir laver plus blanc que blanc"

"Selon un ministre, avec une démission de François de Rugy, tout le monde se serait mis à vouloir laver plus blanc que blanc. En bref, un processus impossible à arrêter. Un député me confiait tout à l'heure sans rire : 'bientôt il va falloir prouver qu'on ne boit que de l'eau du robinet et pas de l'eau en bouteille'", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, le 11 juillet 2019.
Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, le 11 juillet 2019. (GEORGES GOBET / AFP)