Vidéo Crise chez LR : Christian Estrosi demande "une clarification sur la ligne politique" de son ancien parti

Publié Mis à jour
Crise chez LR : Christian Estrosi demande "une clarification sur la ligne politique" de son ancien parti
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après le refus de son parti de s’allier à La République en marche en région PACA, Christian Estrosi a choisi de quitter Les Républicains. Le maire de Nice (Alpes-Maritimes) était l’invité du 20 Heures, dimanche 9 mai.

Christian Estrosi a choisi de quitter Les Républicains, jeudi 6 mai. "Au lendemain des élections primaires où j’étais engagé aux côtés de Nicolas Sarkozy, j’ai pu assister aux premières dérives, qui m’ont beaucoup inquiété", déclare le maire de Nice (Alpes-Maritimes), dimanche 9 mai, sur le plateau du 20 Heures. "Ces dérives qui écartent la dimension sociale, l’esprit de rassemblement, le respect de la décentralisation qui est un des piliers de notre Constitution", précise-t-il.

"La main reste tendue"

Après des "humiliations" et des "violences", Christian Estrosi dénonce un "temps de trop" pour "répondre à une question claire" sur la "ligne rouge à ne pas franchir" : "ne pas tendre la main au Front national" ou "parler (…) au président de la République" ? Le maire de Nice évoque ainsi le choix d’une alliance de la droite avec le Rassemblement national ou avec La République en marche. Christian Estrosi n’indique pas précisément qu’il lance un nouveau parti, mais il veut "participer à la réorganisation de la vie politique de notre pays" et "être un rassembleur". "La main reste tendue" vers son ancien parti, LR, affirme-t-il, à condition qu’il y ait une "clarification sur la ligne politique".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La République en marche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.