Cet article date de plus d'onze ans.

Hollande écrase Sarkozy dans les grandes villes

Le candidat socialiste arrive en tête dans 80 des 100 plus grandes villes de France. Paris, Marseille et Lyon basculent de droite à gauche.

Article rédigé par Ilan Caro
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
François Hollande l'emporte à Paris et dans la plupart des grandes villes de France. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Hollande candidat des villes, Sarkozy candidat des champs ? Le score du candidat socialiste (51,62%) face au président sortant, dimanche 6 mai, au second tour de l'élection présidentielle, cache de nombreuses disparités géographiques. Ainsi, François Hollande peut se targuer d'avoir battu son concurrent dans 80 des 100 plus grandes villes de France. Sur les 20 plus grandes villes, le socialiste remporte le combat dans 17 d'entre elles, tandis que le candidat de l'UMP s'impose seulement à Nice, Toulon et Aix-en-Provence.

La situation est saisissante par rapport au second tour de 2007. Nicolas Sarkozy l'avait alors emporté dans 7 des 20 plus grandes communes, dont les trois premières villes de France – Paris, Marseille et Lyon – qui ont basculé cette année.

En outre, dans les trois villes l'ayant placé en tête cette année, Nicolas Sarkozy cède du terrain. Il perd cinq points à Nice, et quatre points à Toulon et Aix-en-Provence. Tandis que François Hollande améliore partout, et assez largement, les scores réalisés en 2007 par Ségolène Royal.

La rédaction de FTVi a par ailleurs répertorié les 200 plus grandes villes dans lesquelles François Hollande est arrivé en tête, et les 200 plus grandes villes dans lesquelles Nicolas Sarkozy est sorti vainqueur. Le socialiste se taille la part du lion dans l'écrasante majorité des plus grosses communes, tandis que Nicolas Sarkozy doit se contenter de l'emporter dans des villes moyennes ou petites. Vous pouvez visualiser ces villes sur ces GoogleMaps.

 

 

Sans surprise, Nicolas Sarkozy obtient ses meilleurs scores en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, en Alsace, en Vendée et dans l'ouest parisien, tandis que François Hollande s'impose dans les principales villes de province et en petite couronne parisienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.