Grand débat : le gouvernement affirme avoir déjà reçu 500 000 contributions

Près de 40% de ces documents sont des "contributions ouvertes", qui ne répondent pas directement aux questions posées par le gouvernement.

Un homme consulte le site du grand débat national, le 22 janvier 2019, à Paris.
Un homme consulte le site du grand débat national, le 22 janvier 2019, à Paris. (MAXPPP)

Elle y voit une démonstration de "la sincérité du grand débat". La secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon a annoncé, mardi 29 janvier, que 500 000 "contributions directes" avaient déjà été remises au gouvernement dans le cadre du grand débat national qu'elle anime avec son collègue Sébastien Lecornu.

Lors de la séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale, elle a fait état de "1,2 million de personnes qui sont allées sur le site, 3 000 réunions locales qui se sont tenues, 500 000 contributions directes qui nous ont été remontées, dont 300 000 réponses aux questions et près de 200 000 contributions ouvertes".

L'entourage d'Emmanuelle Wargon a ensuite corrigé le chiffre de 3 000 réunions locales. Pour l'heure, 2 500 rencontres ont été enregistrées sur le site et seulement 700 ont déjà eu lieu.