Emmanuel Macron : comment conclure le grand débat national ?

Le chef de l'État était à Angers (Maine-et-Loire), jeudi 28 mars, pour débattre avec des élus et des enfants. Les précisions de la journaliste Valérie Astruc, en duplex sur place.

FRANCE 3

Le président de la République s'est rendu à Angers (Maine-et-Loire), jeudi 28 mars, pour l'une des dernières réunions du grand débat national. "Plus que trois réunions 'grand débat' d'ici la fin de la semaine prochaine. 8 avril : restitution des contributions à Matignon et, quelques jours plus tard, les décisions du président", indique la journaliste Valérie Astruc, en duplex sur place. Jeudi 28 mars, à Angers, Emmanuel Macron a mis en garde les Français. '66 millions d'avis ne font pas un projet', a-t-il déclaré, sous-entendant qu'il y aura forcément des déçus", ajoute-t-elle.

Un chef de l'État isolé ?

"C'est toute la difficulté de cette sortie du grand débat, au moment où plusieurs fidèles s'éloignent du président. On l'a vu avec le départ du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, sans compter la dizaine de collaborateurs en train de quitter l'Élysée. Le président donne l'impression d'être isolé, même si l'Élysée assure officiellement qu'il est sain de renouveler les équipes gagnées par l'usure du pouvoir. Le remaniement devrait intervenir dans l'idéal entre vendredi 29 mars et dimanche soir [31 mars], veille du Conseil des ministres, car le président, nous dit-on, déteste plus que tout être bousculé", conclut Valérie Astruc.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron s\'exprime lors d\'une réunion publique du grand débat national, le 7 mars 2019, à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence).
Emmanuel Macron s'exprime lors d'une réunion publique du grand débat national, le 7 mars 2019, à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence). (CHRISTOPHE SIMON / AFP)