Cet article date de plus de six ans.

Thomas Thévenoud prend la parole en commission à l'Assemblée

C'est la première fois que l'éphémère secrétaire d'Etat s'exprime depuis sa démission du gouvernement.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Thomas Thévenoud, ex-secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, le 27 août 2014 à l'Elysée. (BERTRAND GUAY / AFP)

Il reprend la parole. Thomas Thévenoud, resté député après sa démission du gouvernement liée à ses déboires fiscaux, est intervenu mardi 18 novembre pour la première fois à une réunion en commission à l'Assemblée. Cette prise de parole a suscité la réaction hostile de son collègue Olivier Falorni.

Le député apparenté radical de gauche et ex-socialiste avait réclamé il y a quelques semaines une "inéligibilité à vie" pour les députés qui manqueraient à la "morale publique". Lors de cette réunion, Thomas Thévenoud a interrogé le secrétaire d'Etat aux transports, Alain Vidalies, sur l'impact de la suppression de l'écotaxe poids lourds sur la RCEA, la Route Centre Europe Atlantique, qui traverse notamment son département, la Saône-et-Loire.

A sa sortie en fin de matinée, Thomas Thévenoud, pressé de questions par des journalistes et visiblement agacé, ne s'est pas exprimé, saluant simplement à la cantonade quelques visages connus. "Faites attention, vous allez tomber, vous allez glisser", a-t-il simplement lâché à un journaliste d'Europe 1. Accompagné de son assistant parlementaire, celui qui n'est plus membre du groupe socialiste et doit siéger parmi les non-inscrits a rejoint des bureaux au Palais-Bourbon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thomas Thévenoud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.