Jean-Jacques Urvoas, l'ancien ministre dans la tourmente

Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux sous François Hollande, est soupçonné d'avoir fait passer une note secrète au député Thierry Solère sur une enquête pour fraude fiscale le visant.

France 3

Quand il était garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas avait un principe : ne pas intervenir dans les affaires judiciaires. Il le répète encore lors de la passation de pouvoir avec son successeur. Et pourtant. Ce mercredi 13 décembre, le Canard enchaîné l'accuse. Jean-Jacques Urvoas a-t-il violé le secret professionnel pour aider son ami, le député Thierry Solère ?

Une note confidentielle transmise via Telegram

L'affaire remonte au printemps dernier. Le ministre de la Justice se serait renseigné sur une enquête pour fraude fiscale qui visait Thierry Solère. Il lui aurait ensuite transmis, via la messagerie cryptée Telegram, le rapport sur les investigations en cours. Une note confidentielle que Thierry Solère a conservée sur son téléphone et que les policiers ont découverte lors d'une perquisition en juin dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Jacques Urvoas, dans l\'entrée de sa permanence parlementaire, à Quimper (Finistère), le 8 juin 2015.
Jean-Jacques Urvoas, dans l'entrée de sa permanence parlementaire, à Quimper (Finistère), le 8 juin 2015. (MAXPPP)