Municipales : Édouard Philippe a choisi Le Havre comme port d'attache

Édouard Philippe a décidé de se lancer dans la bataille des municipales au Havre (Seine-Maritime), vendredi 31 janvier. Comme avant lui Jacques Chaban-Delmas, Pierre Mauroy ou encore Alain Juppé, il sera donc un Premier ministre en campagne dans son fief. Un premier meeting avait lieu vendredi soir.

france 2

De l'assurance dans le geste et un plaisir affiché à repartir en campagne. Édouard Philippe tenait au Havre (Seine-Maritime) son premier meeting, vendredi 31 janvier, cette ville qu'il a dirigée pendant sept ans. Mais en cas de victoire, Édouard Philippe a prévenu : il restera à Matignon. Autrement dit, tant qu'il sera Premier ministre, c'est son premier adjoint qui assurera l'intérim. Certains habitants sont dubitatifs. D'autres se réjouissent de le voir revenir en campagne.

L'élection sera-t-elle polluée par les enjeux nationaux ?

Pendant 40 jours, Édouard Philippe va donc mener de front sa campagne électorale et la réforme des retraites. Son principal concurrent, le communiste Jean-Paul Lecoq, prédit que les enjeux nationaux viendront polluer l'élection. Justement, vendredi soir, des manifestations ont été organisées au Havre pour protester contre la réforme des retraites. De quoi présager une campagne animée, rendez-vous de toutes les contestations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, lors d\'un meeting pour lancer sa campagne pour les municipales, le 31 janvier 2020, au Havre (Seine-Maritime).
Le Premier ministre, Edouard Philippe, lors d'un meeting pour lancer sa campagne pour les municipales, le 31 janvier 2020, au Havre (Seine-Maritime). (LOU BENOIST / AFP)