DIRECT. Remaniement : regardez la passation de pouvoirs entre Laura Flessel et Roxana Maracineanu au ministère des Sports

L'Elysée a annoncé mardi le nom du nouveau ministre de l'Ecologie mais aussi le nom de la nouvelle ministre des Sports. Franceinfo vous propose de suivre cette journée de remaniement en direct sur notre site.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

C'est l'heure des choix pour Emmanuel Macron. Le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, remplace Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire, annonce l'Elysée. L'ancienne championne de natation Roxana Maracineanu remplace Laura Flessel au ministère des Sports. Par ailleurs, le départ de François de Rugy de l'Assemblée pour le gouvernement libère le "perchoir" pour Richard Ferrand, actuel chef de file des députés marcheurs. 

 Ferrand favori pour remplacer de Rugy à la présidence de l'Assemblée. Le chef de file des députés La République en marche, Richard Ferrand, est favori pour succéder à François de Rugy à la présidence de l'Assemblée nationale. Selon plusieurs médias, ce proche d'Emmanuel Macron a confirmé son intention de se présenter lors de la réunion du groupe LREM, mardi matin.

 Un écolo réformiste pour prendre la difficile succession de Hulot. Seul écologiste de poids de la majorité, le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy, prend la succession de Nicolas Hulot. Chantre d'une écologie "réformiste", François de Rugy avait rompu en août 2015 avec Europe Ecologie-Les Verts, en critiquant la "dérive gauchiste" de ses camarades et leur choix de ne pas participer au gouvernement de Manuels Valls.

Départ surprise de Laura Flessel et arrivée de Roxana Maracineanu. L'ancienne nageuse Roxana Maracineanu est nommée ministre des Sports à la place de Laura Flessel, qui a annoncé son départ dans la matinée, a précisé la présidence de la République. Née le 7 mai 1975 en Roumanie, la nageuse Roxana Maracineanu est une ancienne championne du monde du 200 mètres dos. Elle s'était vu confier une mission pour réduire le nombre de noyades en juillet par le Premier ministre, Edouard Philippe.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #REMANIEMENT

23h50 : Bonsoir @anonyme, on ne le sait pas encore. Le patron des députés La République en marche est favori pour succéder à François de Rugy à la présidence de l'Assemblée nationale. Richard Ferrand n'a d'ailleurs jamais caché son désir de briguer le "perchoir". Les prétendants ont jusqu'à demain soir pour se faire connaître. L'élection aura lieu le 12 septembre prochain. En attendant, c'est Carole Bureau-Bonnard, vice-présidente LREM de l'Assemblée, qui assure l'intérim.

23h49 : Qui est le nouveau président de l'Assemblée nationale ?

21h38 : Bonsoir , pour expliquer son départ du gouvernement, Laura Flessel a invoqué "des raisons personnelles". Mais la démission de la ministre des Sports serait en réalité liée à sa "situation fiscale". L'AFP confirme cette information de Mediapart et du Canard enchaîné. Nous vous en disons plus.

21h38 : Bonsoir, pourriez-vous expliquer le départ de la ministre des Sports ? Merci.

20h22 : "Je n'ai aucune espèce de doute sur le fait que nous avançons."

"Je suis déterminé à avancer, à obtenir des résultats." Alors que le gouvernement vit une rentrée difficile, le Premier ministre se veut confiant et rassurant. "Les résultats vont se voir", assure-t-il.

20h12 : Edouard Philippe se refuse à commenter les raisons du départ de Laura Flessel du gouvernement.

20h11 : "Nous avançons. Il nous reste énormément de choses à faire."

20h16 : "Il a décidé de descendre du 'perchoir' pour se battre dans l'arène."

Edouard Philippe est l'invité du JT de TF1. Il commente l'entrée de l'ancien président de l'Assemblée nationale au gouvernement.

20h06 : Voici deux photos qui résument l'actualité (très politique) de cette jounée.






(PHILIPPE LOPEZ / FRANCOIS GUILLOT / AFP)

19h32 : Bouteille à moitié vide ou à moitié pleine ? Je choisis la bouteille à moitié pleine. Soyons optimistes, battons-nous, soyons unis pour que cette magnifique Terre Bleue soit protégée pour que les petits-enfants de nos propres enfants puissent en profiter! Les chinois font des efforts, les indiens presque rien. Que dire des américains de Trump... Mais continuons à nous battre !

19h32 : Le départ de Mr Hulot est un gâchis. C'est très triste et nous nous sentons orphelins et sans aucun espoir maintenant. Merci Mr Hulot, merci à son équipe. Décidément ce gouvernement n'entend rien à l'urgence sociétale.

19h31 : Beaucoup (trop) d'applaudissements pour un échec...

19h31 : Vous êtes encore nombreux à commenter les adieux pleins d'émotions de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique.

19h19 : Bonsoir @matdub. Oui, comme Nicolas Hulot, François de Rugy a le rang de ministre d'Etat. Et son titre de ministre de la Transition écologique et solidaire est lui aussi inchangé, d'après le site du gouvernement.

19h18 : François de Rugy hérite-t-il du titre de ministre d'État ?

19h16 : La passation de pouvoirs entre les deux championnes est terminée. Elle a été bien plus rapide que celle des deux écologistes.

19h15 : Roxana Maracineanu rappelle son histoire personnelle : l'ancienne championne de natation a grandi en France comme fille de parents réfugiés.


19h13 : "Tu es et tu resteras la ministre qui a ramené les Jeux d'été en France", dit Roxana Maracineanu à Laura Flessel.

19h16 : Le discours de Laura Flessel est bien plus bref que celui de Nicolas Hulot. Elle égrène les dossiers qu'elle lui transmet et remercie les équipes du ministère des Sports.

19h10 : Laura Flessel cède la place à Roxana Maracineanu au ministère des Sports. Vous pouvez regarder leur passation de pouvoirs en direct ici.

19h07 : Nicolas Hulot n'a pu retenir ses larmes à la fin de son discours. C'est l'image forte de sa passation de pouvoirs avec François de Rugy.

19h02 : Bonsoir , le patron des députés La République en marche est favori pour succéder à François de Rugy à la présidence de l'Assemblée nationale. Richard Ferrand n'a d'ailleurs jamais caché son désir de briguer le "perchoir".
Les prétendants, issus de la majorité, ont jusqu'à demain soir pour se faire connaître. L'élection aura lieu le 12 septembre prochain. En attendant, c'est Carole Bureau-Bonnard, vice-présidente LREM de l'Assemblée, qui assure l'intérim.

18h58 : Qui pour remplacer François de Rugy à la présidence de l'Assemblée nationale ?

18h53 : Bonsoir @danycron. A 44 ans, François de Rugy a déjà une longue carrière politique. Et depuis le début des années 1990, il est passé par de multiples partis écologistes. Mais plutôt que de vous résumer sa fiche Wikipedia, je vous invite à lire cet article où nous vous racontons quelques anecdotes le concernant.

18h52 : Qu'a fait M. de Rugy depuis les bancs de l’école ?

18h47 : Bonsoir @anonyme, quand il était député, François de Rugy s'est opposé au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, mais il n'a cependant jamais soutenu les zadistes et il a même soutenu le démantèlement de la ZAD. Et si vous voulez savoir ce que le nouveau ministre pense sur d'autre sujets sensibles, vous pouvez lire cet article.

18h46 : Quelle était l'opinion de François de Rugy sur le projet d'aéroport de notre dame des landes ?

18h30 : Merci Mr Hulot pour l'espoir que vous nous avez apporté. On n'en espère encore plus de votre successeur.Votre liberté retrouvée va vous permettre d'agir en ce sens.

18h29 : Le discours de de Rugy augure mal de la place de l'écologie dans le monde de demain, affligeant !

18h29 : De Rugy c'est tout simplement la caution écolo de Macron... Avec un soupçon d'arrivisme. Aucun intérêt. Ce ministère coûte un pognon dingue.

18h29 : Formidable Nicolas Hulot ! Humaniste, sincère, engagé. Excellent discours. Bravo ! Et oui, nous lèverons les yeux !

18h28 : Les discours de Nicolas Hulot et de François de Rugy ne vous laissent pas insensibles.

18h25 : Après cette passation de pouvoirs, n'hésitez pas à nous poser vos questions. Nous y répondrons ici et nous les relaierons en direct sur le canal 27 de la TNT, auprès de nos spécialistes et de nos invités.

18h19 : Nicolas Hulot reprend la parole après le discours de son successeur pour remercier ses anciens collaborateurs. Le ministre sur le départ reconnaît qu'une fois de plus il ne respecte pas le protocole.





18h15 : "Les défenseurs du statu quo ne voient pas mon arrivée dans ce ministère d'un bon œil. (...) Je ne dévierai pas de la voie de la transformation écologique, voulue par les Français. (...) Nous n'avons pas été élus pour prolonger le statu quo."

18h13 : La transition écologique est vécue comme "une contrainte" par beaucoup, reconnaît le nouveau ministre, mais il souligne que c'est aussi une opportunité économique créatrice d'emplois.

18h10 : "L'urgence écologique est un appel à l'urgence d'agir. Je suis ici pour agir."

18h09 : "C'est une politique de transformation sur laquelle nous avons été élus."

18h08 : "Quand quelque chose marche en matière d'écologie, je veux le poursuivre et l'amplifier."

François de Rugy entend "s'appuyer" sur les réussites de son prédécesseur au ministre de la Transition écologique.

18h06 : Après les larmes de Nicolas Hulot, son successeur François de Rugy prend la parole.


18h09 : "A celles et ceux qui m'ont écrit, qui chaque jour me tendent la main, me disent merci, je leur dis : on ne lâchera rien. Vous ne saurez jamais combien vos témoignages au quotidien m'ont permis de tenir."

Nicolas Hulot a versé une larme et été réconforté par son épouse, à la fin de son discours.

18h01 : Délicat, Nicolas Hulot reconnaît avoir eu, avec Edouard Philippe, "une grille de lecture différente sur l'urgence" des questions climatiques.

18h01 : "Mon cher François, je n'ai pas réussi à combler cette ligne de faille entre deux cultures, l'économie et l'écologie", déclare Nicolas Hulot à son successeur.

17h59 : Nicolas Hulot apparaît très ému à la passation de pouvoir, avant de citer une phrase attribuée à Bossuet : "Nous sommes d'étranges créatures qui nous affligeons des effets mais continuons à adorer les causes."

17h57 : "Le sens de ma décision c'est que nous prenions ensemble la mesure des enjeux, des risques."

17h57 : "J'ai le cœur qui est triste, mais l'esprit libre. J'ai la conscience tranquille. (...) Ma démission est le signal d'une nouvelle mobilisation. Le sens de ma décision, ce n'est pas de baisser les bras, c'est de lever les yeux, pour regarder la réalité en face, ne pas la fuir."

17h55 : Nicolas Hulot et François de Rugy arrivent au pupitre pour la passation de pouvoir, au ministère de l'Ecologie.

17h17 : Nicolas Hulot et François de Rugy viennent d'arriver au ministère de l'Ecologie. Ils vont s'entretenir en privé avant la passation de pouvoirs.