Le Sénat suspend ses travaux pour protester contre un tweet de Gérald Darmanin

"Le tweet de Gérald Darmanin est une nouvelle provocation. C’est une incitation au populisme", a déclaré, vendredi, le chef de file des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau.

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, à Paris, le 24 octobre 2018.
Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, à Paris, le 24 octobre 2018. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Le Sénat a suspendu, vendredi 23 novembre, l'examen du projet de budget 2019 pour protester contre un tweet du ministre de l'Action et des Comptes publics. Dans son message, Gérald Darmanin a critiqué une mesure tout juste votée par la chambre haute en faveur des élus des petites communes.

A la demande du chef de file des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau, la séance a d'abord été suspendue. Elle a ensuite été levée, après consultation du président du Sénat Gérard Larcher, jusqu'à l'issue de la conférence des présidents convoquée samedi matin, en présence du ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau.

"Le tweet de Gérald Darmanin est une nouvelle provocation. C’est une incitation au populisme, a déclaré Bruno Retailleau, rapporte Public Sénat. C’est lui qui avait enclenché et initié 'balance ton maire' en publiant la liste des maires qui avaient augmenté la taxe d’habitation, dans la mesure où c’était Bercy qui avait cette fiche publiée."