Mort de Jacques Chirac : une affection particulière pour François Hollande

Nathalie Saint-Cricq décrit sur le plateau du 13 Heures la relation amicale entre François Hollande et Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans.

france 2

Les hommages suite à la mort de Jacques Chirac ont afflué dès l'annonce de son décès jeudi 26 septembre. Emmanuel Macron de son côté a prévu une allocution télévisée à 20 heures, pour saluer la mémoire d'un de ses prédécesseurs. Mais s'il y a un président de la Ve République avec lequel il y a un lien fort, c'est sans doute avec François Hollande. "C'est effectivement la Corrèze, le premier point", rappelle Nathalie Saint-Cricq en plateau.

Une amitié pour Hollande et une "détestation" de Sarkozy

François Hollande a ainsi été envoyé dans la circonscription de Jacques Chirac lors de sa première élection. Une rivalité qui s'est transformée en "affection de Corréziens". "Il y a eu une visite en Corrèze où on voit Jacques Chirac, qui parle un peu fort (...) et qui dit à François Hollande 'Sarkozy j'en veux pas, moi je vais voter pour vous'. Donc Hollande rigole un petit peu. Il avait une amitié pour Hollande, doublée d'une détestation pour Nicolas Sarkozy, qui fait qu'il a essayé de soutenir au maximum François Hollande avant qu'il ne se présente à la présidentielle", raconte la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien président Jacques Chirac (à g.) et sa femme Bernadette, aux côtés de François Hollande, le 11 juin 2011, à Sarran (Corrèze).
L'ancien président Jacques Chirac (à g.) et sa femme Bernadette, aux côtés de François Hollande, le 11 juin 2011, à Sarran (Corrèze). (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)