Cet article date de plus de neuf ans.

François Fillon prépare la présidentielle, renonce à la mairie de Paris

Dans une interview accordée au journal Le Monde, l'ancien Premier ministre affirme qu'il a choisi "de préparer les échéances de 2017". Il confirme qu'il n'est pas candidat à la mairie de Paris où il soutiendra la candidature de NKM.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Gonzalo Fuentes Reuters)

"Ayant choisi – après mûre réflexion – de préparer les échéances de 2017,
je ne serai pas candidat à un autre mandat, quel qu'il soit" .

Dans cette interview au Monde, François Fillon annonce qu'il va donc  "tout faire " pour être
candidat à la primaire pour la présidentielle 2017. 

Et il se place au même niveau que Nicolas Sarkozy : "On a perdu deux élections coup sur coup : la présidentielle puis les législatives. Cela veut dire que tout est à reconstruire. Nous sommes tous au même niveau et nous avons tous nos preuves à faire. Moi le premier."

Dans sa stratégie de
retour en épisodes, l'ancien Premier ministre a donc quelque peu progressé depuis son
interview dimanche soir sur TF1.
Il a donc fait son choix : la présidentielle plutôt que la mairie de Paris.* Sans exclure a priori la présidence de l'UMP qui n'est pas un "autre mandat".*

"Paris a besoin d'une nouvelle équipe municipale pour dix ans, qui se consacre essentiellement à sa tâche" explique François Fillon

Et il affirme que Nathalie Kosciusko-Morizet est "une excellente candidature car c'est une femme innovante, qui a la volonté d'apporter des réponses aux questions qui se posent à Paris. Je lui apporterai donc mon soutien et ne ménagerai pas mes efforts pour l'aider à gagner Paris".

Là encore, pas de surprise. L'autre candidate de l'UMP annoncée, c'est Rachida Dati. Et personne n'ignore les très mauvaises relations entre l'ancien Premier ministre et  la maire du VIIe arrondissement.

Prochaine étape de ce retour de François Fillon après la crise de l'UMP : un meeting parisien ce mardi soir.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.