Cet article date de plus de deux ans.

Macron devant le congrès : "On va avoir un discours long sur 'ma vie, mon œuvre' et très autocentré", prédit Christian Jacob

Le chef de file des députés LR dénonce une forme de "pulsion narcissique" chez le président, qui doit prononcer un discours devant le Congrès à Versailles lundi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le chef de file des députés LR, Christian Jacob, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 28 juin 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

"Moi, je." C'est ainsi que Christian Jacob résume Emmanuel Macron, qui prononcera lundi 9 juillet un discours devant le congrès à Versailles (Yvelines). "Demain on va avoir un discours long sur 'ma vie, mon œuvre' et très autocentré sur sa personne", a pronostiqué le chef de file des députés Les Républicains (LR) au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, dimanche 8 juillet.

"Ce président est très autocentré sur lui-même, c'est vraiment ça sa préoccupation quotidienne et il y a une certaine forme de pulsion narcissique à certains moments", a ajouté le député de Seine-et-Marne, qui a prévu de boycotter un déjeuner avec le président.

"D'une suffisance totale"

Pour Christian Jacob, Emmanuel Macron est "d'une suffisance totale" et "c'est ce mépris, cette suffisance, ce côté condescendant à l'égard de ses concitoyens qui sont mis en exergue avec (les) textes" de réforme des institutions, qui vont être débattus à partir de mardi.

Dans sa réponse au discours du chef de l'Etat, Christian Jacob a prévu d'évoquer cette révision constitutionnelle, estimant que "l'objectif du président de la République, c'est d'affaiblir à tous points de vue le Parlement et de décrédibiliser les parlementaires". "Et quand on fragilise le rôle des députés, on dévalorise le peuple et on ne l'entend pas", a-t-il souligné.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.