Convention pour le climat : rencontre avec deux citoyens tirés au sort

En France, 150 personnes tirées au sort reprennent les réunions de la conférence citoyenne sur le climat vendredi 10 janvier. France 2 a rencontré deux participants.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Tous les deux ont été tirés au sort. Un Normand et une Francilienne doivent participer à la convention citoyenne sur le climat, dont les réunions reprennent vendredi 10 janvier. "Moi ce qui me tient particulièrement à cœur, c'est aussi les traités internationaux, puisque ça traite des émissions de gaz à effet de serre en France, mais aussi de notre empreinte carbone à l'échelle internationale", indique la citoyenne salariée en Île-de-France.

"Je me suis engagé à fond"

Cette mère de famille a même changé ses habitudes pour se consacrer pleinement à la lecture de dossiers. "Je me suis engagé à fond, je travaille le week-end, je travaille les nuits", détaille le Normand. Les deux citoyens espèrent que leur investissement personnel sera suivi d'effets. En avril, les 150 citoyens tirés au sort auront formulé toutes leurs propositions. Ils restent plus que jamais enthousiastes à l'idée d'être entendus.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Une pancarte \"J\'aime ma planète\" lors d\'un rassemblement pour le climat, le 27 janvier 2019, à Paris.
Une pancarte "J'aime ma planète" lors d'un rassemblement pour le climat, le 27 janvier 2019, à Paris. (LAURE BOYER / HANS LUCAS /AFP)