VIDEO. Le Foll "ne porte pas de jugement sur le jugement" de l'ex-candidate FN

Le porte-parole du gouvernement était Invité à réagir après la condamnation à neuf mois de prison ferme d'une ancienne tête de liste frontiste pour avoir comparé Christiane Taubira à un singe.

France 2

"Ce qui est révoltant, c'est ce qui a été dit par cette candidate du Front national, a estimé Stéphane Le Foll, mercredi 16 juillet. Comparer Christiane Taubira à une guenon, c'est parfaitement révoltant, inadmissible et c'est condamnable."

Mardi 15 juillet, Anne-Sophie Leclère, ex-candidate FN aux municipales 2012 dans les Ardennes, a écopé de neuf mois de prison ferme, de cinq ans d'inéligibilité et à 50 000 euros de dommages et intérêts conjointement avec le FN, par le tribunal de grande instance de Cayenne, pour avoir comparé la Garde des Sceaux à un singe.

"Un acte de racisme"

Invité de l'émission 4 vérités sur France 2, le porte-parole du gouvernement s'est refusé d'émettre "un jugement sur le jugement", préférant condamner "ce qui est un acte de racisme". De son côté, le Front national a évoqué des "condamnations révoltantes". Dans cette affaire, le parti d'extrême doit également payer une amende de 30 000 euros.

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll le 18 juin 2014 à l\'Assemblée nationale (Paris).
Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll le 18 juin 2014 à l'Assemblée nationale (Paris). (ERIC FEFERBERG / AFP)