Bouches-du-Rhône : Jean-Noël Guérini entendu en garde à vue

Le sénateur PS des Bouches-du-Rhône est interrogé dans le cadre d'une enquête sur des malversations financières.

Le sénateur PS des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini, le 5 mars 2013 devant le tribunal de Marseille.
Le sénateur PS des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini, le 5 mars 2013 devant le tribunal de Marseille. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Le sénateur PS des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini a fait une arrivée remarquée, mardi 2 avril, à la gendarmerie de Marseille. Il doit y être entendu sous le régime de la garde à vue.

Le dossier pour lequel il a été placé en garde à vue porte sur des malversations financières de grande ampleur touchant à des marchés publics de collectivités de Haute-Corse et des Bouches-du-Rhône. 

L'enquête a identifié une série de sociétés ayant remporté des marchés dans des conditions suspectes auprès de collectivités. Leurs dirigeants étaient proches du frère de Jean-Noël Guérini, Alexandre, un entrepreneur spécialisé dans le traitement des déchets, mais aussi de membres présumés du grand banditisme.