VIDEO. Qui sont les "Proud Boys" ?

Anti-féministes, anti-immigrés, composé à 100 % d'hommes… Voici les Proud Boys, le groupe d'extrême droite invité par Donald Trump à "se tenir prêt".

BRUT

Les Proud Boys sont un groupe d'extrême droite entièrement masculin, anti-féministe, anti-immigrés et pro-Trump. On les reconnaît à leurs polos Fred Perry noirs et jaunes, et à leur appel à la violence de rue contre les manifestants de gauche. Le groupe est créé en 2016 à New York par Gavin McInnes, co-fondateur et ancien rédacteur en chef du magazine Vice, afin de contrer ce qu'il voyait comme une montée du sentiment anti-occidental et anti-hommes.

Plusieurs "niveaux d'adhésion" au groupe

Il existe plusieurs "niveaux d'adhésion" pour rejoindre le groupe, notamment en renonçant à la masturbation, en citant 5 céréales pendant que d'autres Proud Boys frappent le nouveau membre et en participant à un combat violent. En 2017, les groupes Facebook associés aux Proud Boys comptent environ 6000 membres aux États-Unis. En 2018, le FBI les classe comme "groupe extrémiste". Les Proud Boys se défendent d'être une organisation raciste, même si leurs membres utilisent souvent le signe de la suprématie blanche et intègrent des éléments de la théorie du complot du "génocide blanc".

Plusieurs rassemblements

En 2017, un membre du groupe Jason Kessler participe à l'organisation du rassemblement "Unite the Right", de suprémacistes blancs à Charlottesville en Virginie. Il n'est "expulsé" du groupe que suite à la mort de la manifestante Heather Heyer pendant l'événement. En octobre 2018, 10 Proud Boys sont arrêtés après avoir commencé une bagarre avec des manifestants de gauche devant un club républicain à New York. Le mois suivant, Gavin McInnes quitte le groupe.

En 2020, les Proud Boys organisent plusieurs rassemblements, des contre-manifestations en réaction aux manifestations de Black Lives Matter, notamment à Portland, où des manifestants anti-policiers et antiracistes défilent depuis la mort de George Floyd. En septembre 2020, la marque britannique Fred Perry déclare avoir cessé de distribuer le polo noir et jaune aux États-Unis et au Canada, qui sert d'uniforme non officiel aux Proud Boys.

VIDEO. Qui sont les \"Proud Boys\" ?
VIDEO. Qui sont les "Proud Boys" ? (BRUT)