Survol américain des côtes nord-coréennes : la démonstration de force du Pentagone

En duplex depuis Washington (États-Unis), le journaliste de France 2 Jacques Cardoze revient sur le survol des côtes nord-coréennes par des bombardiers américains, dans un contexte de tensions diplomatiques.

France 2

Des bombardiers américains ont survolé les côtes nord-coréennes, a annoncé le Pentagone ce 23 septembre. "On passe des paroles au bruit de bottes maintenant. C'est la première fois dans cette crise latente depuis maintenant plusieurs mois entre les États-Unis et la Corée du Nord, qu'il y a une action militaire de la part des Américains, avec ce survol le long des côtes nord-coréennes, explique Jacques Cardoze, en duplex depuis Washington (États-Unis). Cela fait suite à une semaine d'extrêmes tensions : on se souvient du discours de Donald Trump à la tribune des Nations unies lundi ; ensuite les passes d'armes entre les deux dirigeants qui n'ont cessé de s'insulter par médias interposés. [...] Ils se sont traités de 'fous', de 'gâteux'".

Projet d'essai nucléaire nord-coréen en territoire extérieur

Et Jacques Cardoze d'ajouter : "Et maintenant, on passe à un autre cap avec ce survol militaire. C'est une façon pour le Pentagone de dire que les options militaires sont là, sur la table, et de prévenir la Corée du Nord : 'Ne comptez surtout pas sur ce nouveau projet', qui a été annoncé par le ministre des Affaires étrangères nord-coréen en début de semaine, selon lequel un essai nucléaire pourrait être réalisé dans les prochains jours, mais cette fois à l'extérieur des frontières nord-coréennes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, le 15 avril 2017 à Pyongyang et le président américain, Donald Trump, le 19 juillet 2017 à Washington.
Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, le 15 avril 2017 à Pyongyang et le président américain, Donald Trump, le 19 juillet 2017 à Washington. (SAUL LOEB / AFP)