Pour l’historien Thomas Snégaroff, "Star Wars" est un miroir de l’Amérique

Dans son livre Star Wars - le côté obscur de l’Amérique, l’historien et spécialiste des États-Unis Thomas Snégaroff dresse un parallèle entre la saga et l’histoire américaine.

Voir la vidéo

Pour Thomas Snégaroff, la saga "Star Wars" ça ne parle pas "de la galaxie, de la science-fiction" mais ça "ne parle que de l’Amérique, et d’une Amérique passée". Dans son livre Star Wars - le côté obscur de l’Amérique, sorti ce jour, le spécialiste des États-Unis voit dans la saga "un vrai miroir de l’Amérique d’aujourd’hui, et même au-delà, du monde d’aujourd’hui"

Donald Trump : Dark Vador ou Palpatine selon les opinions

"La peur est le chemin vers le côté obscur". Cette réplique phare de Maître Yoda, pour l’historien, "c’est vraiment au cœur à la fois de "Star Wars" et de l’histoire américaine." Il explique : "c’est l’idée que la peur fait basculer une république vers un empire qui fait abdiquer les grandes valeurs de liberté, de démocratie. C’est comme ça qu’on passe, par un usage très raisonné de la peur, des valeurs de liberté à des valeurs d’oppression." Et ce qui est très intéressant, selon lui, "c’est que les citoyens le font eux-mêmes, volontairement." D’ailleurs "Donald Trump, estime-t-il, c’est le président qui a peut-être le plus utilisé la peur pour arriver au pouvoir. Ce qui lui permet d’apparaître comme le seul qui peut résoudre cette peur."

S’il fallait comparer le président américain à un des personnages de la saga, Thomas Snégaroff estime que cela dépend de l'opinion du lecteur sur le président américain : "Si vous pensez qu’il n’est qu’un homme de main, qui est manipulé par quelqu’un d’autre, il est Dark Vador. Mais si vous pensez que c’est lui qui tient le pouvoir, c’est lui l’idéologue, dans ces cas-là, c’est Palpatine. Et Dark Vador, c’est d’autres gens qu’il manipulerait et qui seraient ses hommes de main."

L’État islamique comme la radicalisation d’un Dark Vador aujourd’hui

De manière plus générale, l’historien prétend voir dans "Star Wars" un miroir du monde actuel. Dans la radicalisation d’un Dark Vador aujourd’hui, par exemple, "on pense évidemment à l’État islamique"cleardot.gif

Les parallèles qui peuvent être faits entre la saga et le monde d’aujourd’hui, "c’est parce que, comme tous les grands mythes de l’Antiquité, c’est un miroir, ou un test de Rorschach dans lequel on voit un peu ce qu’on veut, mais qui nous dit des choses autant sur "Star Wars" que sur nous et que sur notre époque."

Pour l’historien Thomas Snégaroff, « Star Wars » est un miroir de l’Amérique
Pour l’historien Thomas Snégaroff, « Star Wars » est un miroir de l’Amérique (BRUT)