Jacques Attali : "Nous les Européens sommes seuls et nous devons nous rassembler"

Jacques Attali, président de Positive Planet et auteur du livre Les Chemins de l'essentiel, est l'invité des "4 Vérités" de France 2 lundi 11 juin.

Voir la vidéo
France 2

Donald Trump "n'est en fait pas isolé et ce G7 n'était pas important. Tout le monde s'est couché sauf la France et le Canada. Ce sont les seuls pays à avoir résisté sérieusement". C'est le bilan du G7 au Canada fait par Jacques Attali dans "Les 4 Vérités" lundi 11 juin.

"Ce sommet bâclé a été le plus court de l'histoire. Il n'a servi à rien. Le communiqué final a été suffisamment vide de sens pour que tout le monde l'accepte", a ajouté le président de l'ONG Positive Planet. "Il faudra voir ce que sera le prochain G7 en France".

"Nous sommes seuls"

Pour lui, la réaction face à l'isolationnisme américain et l'augmentation de ses taxes à l'importation "est la prise de conscience de trois mots très importants : nous sommes seuls. C'est nous Européens qui sommes isolés. C'est une chance historique pour les Européens de prendre conscience qu'il faut qu'ils se rassemblent et qu'ils agissent entre eux. On ne peut plus compter sur nos alliés non européens", assure l'auteur du livre Les Chemins de l'essentiel.

Alors que se tient mardi la rencontre historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, Jacques Attali "ne voit pas comment les Nord-Coréens peuvent accepter de se dénucléariser en toute bonne volonté et ne voit pas comment les Américains peuvent accepter de sortir de la péninsule puisque les Sud-Coréens en seraient terrifiés et que le Japonais craindraient aussi de perdre le parapluie américain". Et de conclure : "Il n'y a pas d'autres solutions qu'un rapport de force extrêmement brutal. Si les Américains cèdent, je serai inquiet".

Jacques Attali
Jacques Attali (MAXPPP)