Enquête sur l'ingérence russe dans la campagne américaine : Roger Stone, un proche conseiller de Trump, inculpé et arrêté

Cet ami du président américain, membre de son équipe de campagne, avait laissé entendre disposer de données piratées susceptibles d'embarrasser les démocrates. 

Roger Stone à Washington (Etats-Unis), le 11 décembre 2018. 
Roger Stone à Washington (Etats-Unis), le 11 décembre 2018.  (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Roger Stone, ami de longue date et conseiller informel de Donald Trump, a été arrêté vendredi 25 janvier et inculpé dans l'enquête sur une possible collusion entre l'équipe de campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 et la Russie, a indiqué le bureau du procureur spécial Robert Mueller. Roger Stone a été inculpé de sept chefs d'accusation, dont ceux de fausses déclarations, de subornation de témoin et d'obstruction à une procédure officielle. Il sera présenté à un juge de Floride dans la journée.

Roger Stone était membre de l'équipe de campagne de Donald Trump "jusqu'à, ou autour d'août 2015, et a maintenu un contact régulier et soutenu publiquement la campagne Trump jusqu'à l'élection de 2016", selon un document de justice. Il a attiré l'attention sur lui lorsqu'il avait laissé entendre pendant la dernière campagne présidentielle qu'il était en possession de données obtenues par des pirates informatiques et susceptibles d'embarrasser les démocrates, notamment Hillary Clinton, la rivale de Trump.