États-Unis : San Francisco irrespirable à cause des incendies en Californie

L'incendie de Paradise, en Californie, a fait 76 morts. Près de 1 300 sont portées disparues. La fumée a pollué l'air jusqu'à San Francisco.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le pont et la baie de San Francisco (Californie) sont sous un brouillard inhabituel et dangereux. Depuis trois jours, la ville américaine est méconnaissable, recouverte d'un nuage de pollution. L'indice de la qualité de l'air frôle 240 microgrammes de particules par mètres cubes. Un taux sept fois plus élevé que la normale. Pour beaucoup d'habitants, le masque respiratoire est une absolue nécessité.

Pollution record

Cette fumée toxique de bois provient des feux de forêt historiques qui ravagent le nord de la Californie depuis une semaine, à 300 km à vol d'oiseau de San Francisco. Les autorités ont dû fermer les écoles et mettre à l'arrêt les célèbres tramways de la ville. Sur les plages de la baie, l'atmosphère saturée est la même. San Francisco a atteint le week-end des 17 et 18 novembre le rang de ville la plus polluée au monde, devant Pékin ou Bombay. Une amélioration est attendue en fin de semaine avec l'arrivée de la pluie sur la région de San Francisco.

Le JT
Les autres sujets du JT
San Francisco sous la pollution à cause des incendies en Californie
San Francisco sous la pollution à cause des incendies en Californie (France 3)