Cet article date de plus de trois ans.

Greffe : d'un visage à l'autre

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Greffe : d'un visage à l'autre
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

En 2016, un homme a subi une intervention de 56 heures pour une greffe de visage. Il a souhaité témoigner sa gratitude à l'épouse du défunt qui lui a permis de se reconstruire.

Ce sont deux destins unis par la tragédie et le don. Un homme greffé a tenu à rencontrer l'épouse du mari défunt qui a permis d'effectuer l'opération. "Il fait partie de la famille", déclare Lilly Ross. Son mari Rudy s'est suicidé en juin 2016, alors qu'elle était enceinte de huit mois. La jeune veuve avait donné son accord pour un don d'organe. Dans un hôpital du Wyoming, Andy Sandness vit une autre tragédie : il a tenté de se suicider et est défiguré. Il a reçu la greffe et le visage de Rudy.

Une nouvelle vie

Andy Sandness garde aujourd'hui le sentiment d'une éternelle reconnaissance. "C'est beaucoup d'émotion et c'est aussi un soulagement de connaître Lilly et son fils et de pouvoir les remercier", témoigne-t-il. Andy Sandess peut désormais sortir et affronter le regard des autres. Lilly Ross s'est promis de raconter à son fils à quel point il pourra être fier de son père.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.