États-Unis : un lanceur d'alerte pointe des problèmes de sécurité des avions Boeing

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
États-Unis : un lanceur d'alerte pointe des problèmes de sécurité des avions Boeing
États-Unis : un lanceur d'alerte pointe des problèmes de sécurité des avions Boeing États-Unis : un lanceur d'alerte pointe des problèmes de sécurité des avions Boeing (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Septembre, C. Madini, J. Louradour, K. Sullivan Den Bergh
France Télévisions
France 2
Selon un lanceur d'alerte qui a travaillé pour Boeing pendant dix ans, les contrôles qualité de l'avionneur sont insuffisants, et 1 000 avions en circulation pourraient connaître des défaillances.

L'entreprise Boeing est à nouveau au cœur de turbulences. Un lanceur d'alerte accuse le constructeur d'avoir accéléré son processus de construction, au détriment de la sécurité de ses avions. Il pointe du doigt des défaillances présentes sur les modèles Dreamliner 787 et 777. Dans une lettre adressée à l'autorité américaine de l'aviation civile, les avocats de cet ingénieur, qui a travaillé pour Boeing pendant dix ans, évoque 1 000 avions en circulation potentiellement concernés.

Une pression 165 fois supérieure aux recommandations

"Les contrôles qualité de Boeing ignorent environ 33% des défauts", écrivent-ils dans leur lettre. Selon le lanceur d'alerte, des parties du fuselage des Boeing 787, situées à l'avant et à l'arrière des appareils, auraient été déformées pour être assemblées, quitte à subir une pression 165 fois supérieure aux recommandations. Ces accusations ont été rejetées par Boeing, mais interviennent alors que le groupe fait face à une succession de problèmes : une porte arrachée en plein vol, une roue tombée pendant un décollage ou le capot d'un moteur décroché.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.