Cet article date de plus d'un an.

Condamné à 150 ans de prison, l'escroc Bernard Madoff, "mortellement malade", demande à être libéré

Bernard Madoff, à l'origine d'une fraude de type pyramidale de plusieurs dizaines de milliards de dollars, aurait "moins de 18 mois à vivre".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bernard Madoff quitte la cour fédérale de New York, aux Etats-Unis, le 14 janvier 2009. (BRENDAN MCDERMID / REUTERS)

Il avait été condamné à 150 ans de prison en 2009. Bernard Madoff, auteur de la plus grande escroquerie financière de l'histoire, a demandé mercredi 5 février à être libéré car il se dit mourant. Selon un recours enregistré auprès d'un juge fédéral de Manhattan par son avocat, Bernard Madoff, âgé de 81 ans, demande à être libéré dès maintenant "par compassion", en raison d'une maladie des reins. Il purge actuellement sa peine dans une prison fédérale médicalisée de Caroline du Nord, selon les données du Bureau fédéral des prisons, qui affiche une date théorique de remise en liberté en 2139.

"Moins de 18 mois à vivre"

Selon l'avocat Brandon Sample, le Bureau des prisons estimait lui-même en septembre que Bernard Madoff, à l'origine d'une fraude de type pyramidale (ou pyramide de Ponzi) estimée entre 25 et 63 milliards de dollars – selon qu'on compte ou non les intérêts – avait "moins de 18 mois à vivre".

Dans des entretiens téléphoniques avec le Washington Post (article en anglais), Bernard Madoff a expliqué être cloué dans un fauteuil roulant et ne pas être éligible à une greffe en raison de son grand âge. "Je suis mortellement malade", a indiqué le détenu. "Il n'y a pas de guérison pour ce genre de maladie. J'ai déjà purgé 11 ans, et franchement, j'en ai souffert".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etats Unis d'Amérique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.