Cet article date de plus de cinq ans.

Une immense foule aux obsèques de l'opposant algérien Hocine Ait-Ahmed

En Algérie, l'opposant algérien Hocine Aït-Ahmed, l'un des pères de l'indépendance, a été enterré vendredi après-midi dans son village natal de Kabylie. Des obsèques en présence de dizaines de milliers de personnes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le cortège a été salué par des milliers de personnes en traversant Tizi-Ouzou, la principale ville de la région, à une soixantaine de km du lieu de l'enterrement ©  REUTERS/Ramzi Boudina)

Hocine Aït-Ahmed s'est éteint la semaine dernière à Lausanne en suisse, il avait 89 ans. Dans le village, des centaines de personnes étaient présentes depuis plusieurs jours pour présenter leurs condoléances.

En fin de matinée, le cercueil est arrivé, accueilli par des chants religieux. Dans le public, d’anciens acteurs politiques importants comme Ali Benflis et Mouloud Hamrouche. Le Premier ministre Abdelmalek Sellal a dû être évacué après avoir été hué. Une heure plus tard, Hocine Ait-Ahmed a été enterré près de la tombe de sa mère.

Le reportage de Leïla Beratto
écouter

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.