Cet article date de plus de dix ans.

Un tsunami de 10m a déferlé sur les côtes de Sendai suite au violent séisme survenu au large des côtes de l'archipel

La piste de l'aéroport de Sendai, située dans la préfecture de Miyagi (nord de Tokyo), a été inondée.D'autres points de la côte du Pacifique ont également été touchés par des vagues de plusieurs mètres de haut. Un tsunami de 7 mètres a également été signalé au sud de l'île de Miyagi, un autre a frappé Hawaii et un autre est attendu aux Marquises.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un tsunami frappe les côtes de Sendai (AFP/CCTV)

La piste de l'aéroport de Sendai, située dans la préfecture de Miyagi (nord de Tokyo), a été inondée.

D'autres points de la côte du Pacifique ont également été touchés par des vagues de plusieurs mètres de haut. Un tsunami de 7 mètres a également été signalé au sud de l'île de Miyagi, un autre a frappé Hawaii et un autre est attendu aux Marquises.

Le parking du gigantesque complexe de loisirs Tokyo Disney Resort (Disneyland), dans la préfecture de Chiba, à quelques kilomètres de la capitale, est également sous les eaux.

Dans la province de Miyagi, une vague de boue et de débris a déferlé à grande vitesse dans les champs, dévastant tout sur son passage. A certains endroits, l'eau a pénétré jusqu'à cinq kilomètres à l'intérieur des terres.

Les télévisions nippones diffusaient en direct des images de maisons inondées, de bateaux ayant chaviré et de voitures submergées par les eaux.

Des colonnes de fumée s'élevaient au-dessus de certaines localités situées dans le nord-est de l'île principale de Honshu, où une quarantaine d'incendies ont été jusqu'à présent recensés.

Une alerte au tsunami a en outre été émise vendredi pour pratiquement toutes les côtes du Pacifique, y compris celles de l'Australie et de l'Amérique centrale et du Sud, notamment sur le littoral chilien.

Aux îles Mariannes, situées dans le Pacifique, un ordre d'évacuation a été lancé dans certaines zones.

L'Agence de météorologie japonaise maintenait en alerte rouge ou orange toutes les côtes est et nord de l'archipel, ainsi qu'une partie des flancs ouest.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.