Cet article date de plus d'onze ans.

Un passager nigérian, qui a perturbé dimanche le vol Amsterdam-Detroit de Delta, a été livré à la police

C'est le même vol qu'un citoyen nigérian avait tenté de faire sauter vendredi.L'individu concerné "a passé un temps inhabituellement long dans les toilettes de l'appareil" ce qui a conduit la compagnie à prévenir les autorités, selon le ministère de la Sécurité intérieure. En fait, il semble que l'homme était tout simplement... malade.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un appareil de Delta a été immobilisé pendant plusieurs heures à l'aéroport de Delta le 27 décembre 2009 (Bill Pugliano - Getty Images/AFP)

C'est le même vol qu'un citoyen nigérian avait tenté de faire sauter vendredi.

L'individu concerné "a passé un temps inhabituellement long dans les toilettes de l'appareil" ce qui a conduit la compagnie à prévenir les autorités, selon le ministère de la Sécurité intérieure. En fait, il semble que l'homme était tout simplement... malade.

"Tout indique à l'heure actuelle que l'attitude de l'individu était due à une maladie avérée et aucun autre comportement ou matériel suspects n'ont été constatés", a précisé le ministère de la Sécurité intérieure. "Il ne s'agit donc pas d'un incident de sécurité. Mais par précaution, l'appareil a été totalement fouillé, sans que rien ne soit découvert, et les bagages vérifiés à nouveau", a conclu la porte-parole du ministère.

"Il y avait un passager qui donnait de la voix, et par précaution l'équipage a demandé aux forces de l'ordre de venir à la rencontre de l'avion" au sol, avait auparavant affirmé une porte-parole de Delta. Des hommes de la Force anti-terroriste s'était précipité dès son atterrissage vers l'appareil, parqué dans une zone éloignée de l'aéroport de Detroit.

Le président américain Barack Obama, qui se trouve actuellement en vacances à Hawaï, a été tenu informé de la situation, a indiqué un porte-parole de la Maison-Blanche.

"Notre enquête montre qu'il s'agit d'un incident sans gravité et l'alerte à été levée", a conclu le FBI.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.