Cet article date de plus de dix ans.

Sénégal : nouvelles violences à Dakar, Youssou Ndour légèrement blessé

De nouveaux heurts ont opposé mardi soir des centaines de partisans de l'opposition aux forces de l'ordre dans les rues de Dakar. Le président Wade, candidat dimanche à sa propre succession, interdit les manifestations. Son principal opposant, le chanteur Youssou Ndour, a été légèrement blessé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Youssou Ndour a été touché par un projectile à la jambe gauche. "Mais il ne souhaite pas en faire une affaire d'Etat", lance tout net le porte-parole des "Fekké ma ci boolé" ("Concernés"), mouvement créé par le chanteur.

De nouveaux heurts, violents, ont opposé mardi soir des centaines de manifestants aux forces de l'ordre dans le centre-ville de Dakar. Le rassemblement avait été interdit par le président Abdoulaye Wade. Des tirs de gaz lacrymogènes répondaient aux jets de pierres sur les policiers.

L'opposition conteste au chef de l'Etat sortant, un cacochyme octogénaire au pouvoir depuis l'an 2000, le droit de briguer un troisième mandat consécutif. Wade fait valoir que la réforme constitutionnelle qui limite à deux le nombre de mandats consécutifs, ne s'applique pas à lui puisqu'elle est entrée en vigueur après son arrivée au pouvoir.
L'élection présidentielle a lieu dimanche. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.