Jo de Sochi : l’affront de Poutine aux Circassiens

​Ville située au bord de la mer Noire, Sochi se trouve dans le kraï de Krasnodar, dans la partie russe du Caucase. Y accueillir les JO d’hiver fait ressurgir un lourd passé chargé de conflits.

La Circassie est une ancienne partie de cette région du Caucase, conquise lors des guerres du même nom par l’empire russe au XIXe siècle. Le sang de milliers de musulmans y a coulé. Les survivants ont été contraints à l’exode.
 
Les descendants des quelques Circassiens qui ont pu rester dans le pays après les massacres vivent aujourd’hui dans les Républiques russes de Karatchaïevo-Tcherkessie, de Kabardino-Balkarie et d’Adygée, non loin de Sochi.
 
La diaspora exige que le Kremlin reconnaisse ce moment de l’Histoire comme un génocide. Ce qu’a toujours refusé son principal représentant, Vladimir Poutine.
 
Le photographe Thomas Peter s’est rendu dans cette région, où il a rencontré une délégation de la diaspora en visite sur les sites historiques ainsi que les habitants du village de Tkhagapsh.
 
117
AFP PHOTO / RIA NOVOSTI / POOL / ALEXEY Druzhinin
217
REUTERS / Osman Orsal
317
The Art Archive / Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg / Alfredo Dagli Orti
417
REUTERS/Thomas Peter
517
REUTERS/Thomas Peter
617
REUTERS/Thomas Peter
717
REUTERS/Thomas Peter
817
REUTERS/Thomas Peter
917
REUTERS/Thomas Peter
1017
REUTERS/Thomas Peter
1117
REUTERS/Thomas Peter
1217
REUTERS/Thomas Peter
1317
REUTERS/Thomas Peter
1417
REUTERS/Thomas Peter
1517
REUTERS/Thomas Peter
1617
REUTERS/Thomas Peter
1717
REUTERS/Thomas Peter