Trois questions sur la visite de Kate et William à Paris

Le couple princier britannique va passer deux jours dans la capitale. Il rencontrera François Hollande vendredi, et assistera au match de rugby France-Pays de Galles samedi. 

William et Kate, à l\'aéroport de Whitehorse à Yukon (Canada), le 27 septembre 2016.
William et Kate, à l'aéroport de Whitehorse à Yukon (Canada), le 27 septembre 2016. (CHRIS WATTIE / REUTERS / X90141)

Du glamour et des paillettes dans les rues de Paris : le prince William et son épouse Kate arrivent dans la capitale, vendredi 17 mars, pour y passer deux jours. Entre un rendez-vous à l'Elysée, un dîner de gala et le match de rugby France-Pays de Galles, le programme est (très) chargé. Voici ce qu'il faut savoir sur leur venue.

C'est quoi le programme ?

Le prince héritier et son épouse ont rendez-vous à l'Elysée vendredi, à 16h30. Ils seront reçus par le président François Hollande. Le couple parti­ci­pera ensuite à une soirée de gala à l'ambas­sade de Grande-Bretagne, située à quelques mètres du palais présidentiel. Autour de la table, "les comédiens Jean Reno, Audrey Tautou ou Kristin Scott-Thomas, le footballeur Robert Pires, le vainqueur du Vendée Globe Armel Le Cléac'h et son rival malheureux britannique, Alex Thomson, ainsi que l'écrivain lauréate du prix Goncourt, Leïla Slimani, et la maire de Paris, Anne Hidalgo", croit savoir Le Figaro

Samedi 18 mars, Kate et William vont visiter les Inva­lides, où ils s'entretiendront avec des victimes et des secouristes des attentats de Paris et de Nice.

Dans la foulée, ils retrouveront François Hollande dans les tribunes de Stade de France. Ils assisteront à l'un des matchs du Tournoi des six nations de rugby, qui opposera la France au Pays de Galles. Fan de rugby, le prince William est depuis quelques semaines le président la Welsh Rugby Union (Union du rugby galloise).

Quel est l'objectif de cette visite ? 

La presse britannique fait le lien avec les 20 ans de la mort de Lady Diana, disparue à Paris le 31 août 1997. Mais le programme ne mentionne aucune commémoration officielle autour de cet anniversaire. "Ce n'est pas l'objet de ce voyage et s'ils s'étaient rendus place de l'Alma, cela aurait recouvert tout le reste du programme", indique une source anonyme au Parisien.

C'est le Foreign Office, c'est-à-dire le ministère des Affaires étrangères britannique, qui a mis en place ce voyage officiel. "C'est une visite importante, qui montre la solidarité entre le Royaume-Uni et la France dans cette période délicate", abonde dans Le Parisien l'ambassadeur du Royaume-Uni, Lord Edward Llewellyn, en faisant allusion à la menace terroriste. Le Figaro y voit une opération séduction de la Couronne anglaise, car "sur le point d'appuyer sur le bouton du Brexit, écrit le journal, le Royaume-Uni se retrouve très isolé en Europe".

Une offensive diplomatique que confirme The Guardian (en anglais), qui voit dans Kate et William de "bons ambassadeurs" et donc "un atout charme", au moment où le Parlement britannique a déclenché l'article 50 permettant les négociations de sortie de l'Union européenne.

Kate et William sont-ils déjà venus en France ?

De France, à part ses vacances dans le sud de la France, le couple princier connaît surtout la Somme. Tous les deux y sont venus, le 1er juillet 2016, à l'occasion des commémorations du centenaire de la bataille la plus meurtrière de la Grande Guerre.

Le voyage européen de Kate et William passera ensuite par la Roumanie, l'Italie, le Vatican et l'Autriche entre le 29 mars et 6 avril. Puis par l'Allemagne et la Pologne, en juillet prochain. Toujours pour "mettre en évidence les relations du Royaume-Uni avec les partenaires européens", selon la Clarence House, la résidence officielle du prince Charles et de son épouse Camilla à Londres.