Royaume-Uni : face à la pression de ses ministres, Boris Johnson renonce à de nouvelles restrictions sanitaires

Publié Mis à jour
Covid-19 : face à la pression de ses ministres, Boris Johnson renonce à de nouvelles restrictions sanitaires au Royaume-Uni
FRANCE 2
Article rédigé par
B. Delombre - France 2
France Télévisions

Face à la pression de ses ministres, Boris Johnson, le Premier ministre britannique, a renoncé à de nouvelles restrictions sanitaires, lundi 20 décembre. Le journaliste Benjamin Delombre est en direct de Londres (Royaume-Uni) pour faire le point sur la situation.

Alors qu’il y a eu 91 000 cas positifs de Covid-19 au Royaume-Uni, lundi 20 décembre, le gouvernement renonce à mettre en place de nouvelles mesures sanitaires. "C’est un chiffre extrêmement impressionnant et alors que les scientifiques britanniques pressaient le gouvernement à prendre des mesures fortes, Boris Johnson a décidé de ne pas décider. Pourtant, il avait convoqué une réunion de son cabinet en début d’après-midi", indique le journaliste Benjamin Delombre, en direct de Londres (Royaume-Uni).

"Le Premier ministre britannique est en sérieuse difficulté politique"

Plusieurs options étaient sur la table, dont celle d’un confinement strict. "Le problème selon les médias britanniques, c’est que face à lui, une dizaine de ses propres ministres étaient opposés à de nouvelles restrictions avant Noël. Après deux heures de discussion, Boris Johnson s’est donc plié à leur volonté. Il faut dire que le Premier ministre britannique est en sérieuse difficulté politique dans son pays et il ne pouvait pas se permettre de se mettre à dos une grande partie de son gouvernement", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.