Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat : l’horreur à Manchester

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Attentat : l'horreur à Manchester
Article rédigé par
France Télévisions

Lundi 22 mai au soir, une explosion devant une salle de concert de Manchester a fait au moins 22 morts et une cinquantaine de blessés. Retour sur les faits.

Le concert vient de se terminer lorsqu’une explosion sourde retentit. Il est un peu plus de 22h30 hier soir à Manchester. Les spectateurs s’interrogent, avant d’être gagnés par la panique. La foule cherche à sortir par tous les moyens. Certains enjambent les barrières. Le chaos. Des centaines d’adolescents s’échappent en courant. A la sortie, des parents impuissants attendent leurs enfants. Au micro, des annonces tentent de rassurer. Pourtant, c’est bien une attaque terroriste qui vient de frapper Manchester.

Un homme seul

Quelques heures plus tôt, tous assistaient au concert de la chanteuse pop Ariana Grande dans une des plus grandes salles de concert d’Europe, la Manchester Arena. Plusieurs milliers de personnes étaient présentes. L’attentat-suicide a été commis dans un couloir d’accès au métro par un homme seul, selon la police. Au moins 22 personnes, dont des enfants, sont décédées, et on dénombre des dizaines de blessés. Rapidement, les ambulances affluent, le quartier est bouclé. La chanteuse Ariana Grande, elle, est indemne. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats de Londres il y a douze ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat à Manchester

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.