Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Israël-Palestine : Ashdod, une station balnéaire fantôme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCK GENAUZEAU, ALONE GREGO / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les plages et les terrasses de cette station balnéaire sont habituellement bondées à cette période de l'année. Elles sont actuellement désertes. 

Quelque 800 roquettes du Hamas ont déjà atteint Israël depuis le début des hostilités et l'opération "Bordure de protection". Alors que l'armée israélienne a intensifié ses frappes, mercredi 16 juillet, au neuvième jour de son offensive, la vie a été bouleversée à Ashdod, ville israélienne à une quinzaine de kilomètres au nord de la bande de Gaza. Les plages et les terrasses de cette station balnéaire sont habituellement bondées à cette période de l'année. Elles sont actuellement désertes. 

Les plages et les terrasses sont désertées

Seules quelques personnes se baignent et bronzent. "On ne peut rien faire, si ce n'est prier qu'un missile ne nous tombe pas dessus. Mais vous savez, on ne peut pas arrêter de vivre", dit un Israélien sur une plage, planche de surf sous le bras. "C'est ma façon à moi de résister au Hamas : profiter de la vie", lance un autre surfeur.

Mais derrière cette insouciance, il y a des précautions. Ils gardent constamment un œil rivé sur leurs téléphones portables qui les alertent lorsqu'une roquette est tirée. "On ne met plus de musique pour être sûr de les entendre", explique un autre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.