Un ministre israélien qualifie la conférence de paix française de "procès Dreyfus"

Avigdor Lieberman a critiqué, lundi, cette conférence internationale, qui se tiendra le 15 janvier à Paris. Et il a appelé les juifs de France à quitter ce pays, qui n'est "pas [leur] terre".

Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou (à droite) et le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, à la Knesset, à Jérusalem (Israël), le 30 mai 2016.
Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou (à droite) et le ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, à la Knesset, à Jérusalem (Israël), le 30 mai 2016. (MENAHEM KAHANA / AFP)

Avigdor Lieberman voit rouge. Le ministre de la Défense israélien a qualifié, lundi 26 décembre, la conférence internationale sur le Proche-Orient, qui se tiendra le 15 janvier à Paris, de "procès Dreyfus". La France organisera cette conférence, avec quelque 70 pays, mais sans les Israéliens ni les Palestiniens, pour réitérer le soutien de la communauté internationale à une solution au conflit israélo-palestinien sur la base de deux Etats.

"Il ne s'agit pas d'une conférence de paix, mais d'un tribunal contre l'Etat d'Israël, a affirmé Avigdor Lieberman lors d'une réunion des députés de son parti, Israël Beiteinou (droite nationaliste). C'est une version moderne du procès [d'Alfred] Dreyfus avec l'Etat d'Israël et le peuple juif sur le banc des accusés (...)". En France, l'affaire Dreyfus - du nom d'un capitaine de l'armée, juif, condamné au bagne pour espionnage en 1894 puis réhabilité en 1906 - avait profondément divisé la société de l'époque et reste aujourd'hui un symbole d'antisémitisme.

"Vous devez quitter la France et venir vous installer en Israël"

Cette déclaration intervient alors que la France a voté, vendredi, en faveur d'une résolution de l'ONU demandant à Israël la fin de la colonisation des Territoires palestiniens occupés. L'ambassadrice de France avait été convoquée au ministère israélien des Affaires étrangères après ce vote.

Le ministre de la Défense israélien, un ultranationaliste réputé pour ses propos populistes, a par ailleurs appelé les juifs de France à s'installer en Israël, la "seule réponse à ce complot" qu'est la conférence de Paris. Evoquant les attentats contre des cibles juives en France ces dernières années et la hausse des actes antisémites, il a lancé : "Si vous voulez rester juifs et que vos enfants et petits enfants restent juifs, vous devez quitter la France et venir vous installer en Israël."

"Ce n'est pas votre pays, ce n'est pas votre terre, quittez la France et venez en Israël", a martelé Avigdor Lieberman, fervent partisan de la colonisation qui vit lui-même dans une colonie de Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis 1967.