Le prix Nobel de physique récompense trois chercheurs, dont le Français Alain Aspect, pour leurs "expériences révolutionnaires" sur la mécanique quantique

Le Français Alain Aspect, l'Américain John Clauser et l'Autrichien Anton Zeilinger ont été primés mardi pour leurs travaux pionniers sur "l'intrication quantique", un mécanisme où deux particules quantiques sont parfaitement corrélées, quelle que soit la distance qui les sépare.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les trois lauréats ont été primés par le jury du Nobel, le 4 octobre 2022 à Stockholm (Suède). (JONAS EKSTROMER / TT NEWS AGENCY)

Ils sont trois à avoir été primés. Le prix Nobel de physique 2022 a été attribué mardi 4 octobre au Français Alain Aspect, à l'Américain John Clauser et à l'Autrichien Anton Zeilinger pour leurs "expériences révolutionnaires" sur la physique quantique.

Les trois chercheurs sont récompensés pour leurs travaux pionniers sur "l'intrication quantique", un mécanisme où deux particules quantiques sont parfaitement corrélées, quelle que soit la distance qui les sépare, a annoncé depuis Stockholm (Suède) le jury Nobel.

Affilié à l'Université française de Paris-Saclay et à Polytechnique, Alain Aspect est âgé de 75 ans, tandis que John Clauser a 79 ans et Anton Zeilinger, de l'Université de Vienne, a 77 ans.

Les scientifiques Syukuro Manabe et Klaus Hasselmann avaient été recompensés en 2021 pour leurs travaux sur la modélisation physique du changement climatique. Giorgio Parisi avait lui été primé pour ses travaux sur l'interaction du désordre et des fluctuations dans les systèmes physiques de l'échelle atomique à planétaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prix Nobel 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.