Cet article date de plus de neuf ans.

Perdant de la présidentielle en RDC, l'opposant Tshisekedi se dit "élu" quand même

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Etienne Tshisekedi ne veut pas jeter l'éponge. Officiellement battu par le sortant Kabila, il annonce aujourd'hui son intention de prêter serment vendredi prochain au Stade des Martyrs dans la capitale congolaise. Il avait convoqué la presse à son domicile de Kinshasa et a livré une "déclaration au peuple congolais " devant micro et caméra. Une déclaration de vainqueur : "Bienvenue à la présidence de la République ", a-t-il lancé aux journalistes et partisans réunis dans sa villa. 

La Cour suprême de justice pourtant a confirmé le résultat du scrutin, donnant Joseph Kabila en tête avec 48,95% des suffrages, contre Tshisekedi et ses 32,33%. Les observateurs internationaux ont relevé de graves irrégularités dans ce scrutin, mais, devant le fait accompli, Paris entre autres a "pris note " de la réélection de Kabila. Celui-ci doit prêter serment mardi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.