Cet article date de plus de huit ans.

"Oui, j'ai fumé du crack", reconnaît le maire de Toronto

Rob Ford, le maire de Toronto a reconnu mardi pour la première fois avoir fumé du crack. Une déclaration, sous les yeux médusés des journalistes, faite lors d'une conférence de presse impromptue. La semaine dernière, le chef de la police de la ville canadienne avait affirmé détenir une vidéo compromettante dans laquelle l'édile était filmé en train de fumer ce puissant dérivé de la cocaïne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Après plusieurs semaines de scandale et de suspicion, le
maire de Toronto a fini par avouer. Rob Ford a reconnu ce mardi avoir fumé du
crack lors d'une conférence de presse impromptue à l'hôtel de ville. Une phrase
: "Oui j'ai fumé du crack. Il y a environ un an" ,  suivie de quelques explications :

"L'ai-je déjà
essayé? Vraisemblablement à un moment où j'étais en état d'ébriété. Oui, j'ai
fait des erreurs et tout ce que je peux faire maintenant, c'est présenter mes
excuses et passer à autre chose."

La rumeur d'une vidéo
présentant le maire de Toronto en train de tirer sur une pipe de crack
dans un
lieu fréquenté par des toxicomanes circulait depuis le mois de mai. Plusieurs
médias avaient d'ailleurs tenté de se la procurer, en vain. Et depuis ce temps
là Rob Ford avait nié l'existence d'un tel film.

La police a transmis la vidéo à la police

La semaine dernière, le
scandale avait pris une nouvelle tournure. Le chef de la police, Bill Blair,
avait en effet annoncé avoir transmis à la justice une vidéo récupérée sur un
disque dur d'ordinateur lors d'une descente chez des trafiquants. La fameuse
vidéo.

Cette annonce a
d'ailleurs ravivé les appels à la démission de Rob Ford qui ne semble pas
vouloir céder. "Je ne suis pas un toxicomane" , s'est d'ailleurs
défendu Rob Ford qui entend se présenter à sa propre succession en 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.